J’ai beaucoup joué aux Sims premier du nom, mais très peu aux deuxième et troisième opus. Aujourd’hui, je redécouvre le jeu avec les Sims 4. Fortement décrié par les critiques, voici quand même 5 choses que j’apprécie particulièrement :

sims 4 inspire

Ma Sims est inspirée, elle se trouve une vocation de peintre !

1. Les Sims change d’humeur ! Fini la dualité content/pas contente, les Sims ont une palette d’humeur plus évolué : concentré, inspiré, énergisé, heureux, mal à l’aise, etc. qui conditionne les interactions qu’ils ont avec les autres Sims. Par exemple, si mon Sims est confiant, il peut se permettre une technique de drague osé. S’il ne l’est pas, cette interaction n’est pas disponible.

2. Les compétences ont été revues. S’il fallait avoir tous les add-on pour arriver à une palette de compétences  correcte dans les Sims 3, dans le quatrième opus, 23 compétences sont accessibles de base. Les Sims se sont réconcilié avec la technologie puisqu’on peut maintenant apprendre à programmer ou devenir un expert des fusées.

3. L’aspiration des Sims ne conditionne pas forcément leur métier. Avant, si j’aspirais à devenir riche, cela restreignait mes choix de carrière, par exemple à banquier ou baron de la drogue. Dans ce quatrième opus, ce n’est plus le cas et je peux devenir artiste tout en voulant être riche !

4. Gros point positif des Sims 4, un nouvel horizon s’ouvre à nous puisque nos Sims peuvent devenir progamer ! Belle mise en abîme et surtout jolie choix de carrière pour nos avatars !

oracle sims 4

Et sinon, vous saviez que j’étais L’Oracle ? La classe quand on sort travailler !

5. Et enfin, un point positif pour moi qui déteste pouponner : on peut passer tout la partie bambin quand on décide de faire un enfant. Lors d’un accouchement, un berceau apparaît et on peut directement faire grandir le bébé en enfant quasi autonome (à condition qu’il aime les chips, les céréales et les yaourts).

Et vous, vous en pensez quoi des Sims 4 ?