J’aime beaucoup les ruines, les choses qui racontent un temps qu’on ne verra jamais. C’est pour cette raison que j’avais choisi Athènes pour ce nouveau voyage ! Les billets d’avions réservés, une amie qui venait d’en revenir me dépeint la destination plutôt négativement : une ville sans intérêt et des vestiges… trop en ruines ! Sans compter les milliards de touristes partout tout le temps.

Point positif : avec sa description, je ne peux être qu’agréablement surprise, non ?

Heureusement, dès la sortie du métro, mes inquiétudes s’évanouissent. Il est 22h et Athènes grouille de vie ! Partout des gens, des bars, de la musique, des endroits où se poser tranquillement, de la bouffe et des glaces ! C’est vrai que de l’extérieur les bâtiments ne sont pas très beau mais dans notre quartier de Psyri, ils sont tagués des pieds à la tête et l’énergie un peu anarchiste qui se dégage de l’ensemble me plaît beaucoup. On a qu’une seule envie pour cette première soirée : déambuler tranquillement aux alentours de Monastiraki et se trouver une bonne glace à déguster. En rentrant à minuit et demi, on laisse encore une foule d’athéniens derrière nous !

5 temple de zeus

Jour 1 à Athènes : Des ruines, des colonnes et des ruines et des colonnes !

Premier jour, on commence le marathon antique par les ruines de l’Acropole. Le monde est là effectivement mais bonne surprise, les ruines tiennent encore à peu près debout et les échafaudages ne sont pas si gênants que ça !

On fait un petit tour par le musée de l’Acropole parce que le bâtiment est plutôt stylé et on enchaîne directement avec le temple de Zeus et le stade panathénaïque. Je crois que le temple de Zeus a été un vrai coup de coeur. Il n’y avait presque personne et les quelques colonnes restantes laissent deviner l’ampleur du bâtiment.

Direction ensuite le parlement pour observer avec curiosité la danse des gardes nationaux au moment de la relève.

On passe la soirée entre Psyri et Monastiraki. Il semble que la glace du premier jour soit déjà devenue un petite routine !

1 theatre de dionysos athenes

2 pantheon athenes

4 olympeion temple de zeus athenes

6 stade panathénaique

7 releve de la garde parlement athenes

Jour 2 à Athènes : Des ruines, des colonnes et la mer !

Deuxième jour et départ en bus pour Cap Sounion, au sud d’Athènes. On a entendu dire que l’endroit était magnifique, avec un joli temple au bord de la mer.

Le trajet en lui-même est vraiment sympa. On longe la côte, ses îles et sa mer bleue turquoise avant d’arriver au bout du monde. Sur place, pas grand-monde et une petite crique rien que pour nous !

En revenant, on profite encore une fois des soirées athéniennes en déambulant tranquillement dans les rues jusqu’à minuit.

10 baignade cap sounion

8 cap sounion grece

9 temple de poseidon cap sounion

Jour 3 à Athènes : Des ruines, des colonnes et Plaka !

Le pass Acropole comprend l’entrée à plusieurs sites antiques. On décide donc d’aller jeter un oeil dans l’ancienne agora athénienne histoire de visiter le temple d’Héphaïstos très bien conservé !

L’après-midi, on prend notre temps et on visite le quartier de Plaka de fond en comble, ses petites rues pavés et ses bougainvilliers en profitant de l’absence des touristes !

11 ancienne agora athènes

12 temple hephaistos

13 colonnes grecques athenes

14 quartier plaka et tag athenes