Je n’ai pas spécialement besoin de parler anglais pour mon travail : en général, quand mes clients me recommandent, c’est surtout pour ma très bonne maîtrise de notre langue. Et je comprends assez bien l’écrit pour me documenter via des sources anglophones.

Mais ma petite entreprise commence à prendre de l’ampleur et je pense désormais à mes options pour le futur. Des options qui pourraient exiger de moi de savoir discuter en anglais. En plus de cela, j’ai des projets de voyage dans les cartons !

Avant les vacances, j’ai donc entrepris de trouver un cours d’anglais.

cours anglais faculté lyon 3

Un cours d’anglais pas trop cher : quelles sont mes options ?

Il y a beaucoup de centres de formation à l’anglais, avec des prix différents mais tous trop chers pour moi. Le côté ultra-vendeur de ces centres me rebutait aussi, j’avais l’impression que la qualité ne serait pas au rendez-vous-même si je me trompe peut-être !

J’ai aussi cherché des groupes de discussion gratuits car je sais que mon principal défaut avec l’anglais c’est que je ne le pratique pas assez. Je le lis bien, je le comprends correctement (même avec un accent islandais à couper au couteau), mais quand il s’agit d’aligner deux mots, je bute. A Lyon, je n’ai pas trouvé d’associations adaptées à mon niveau, mais beaucoup de groupes pour anglophiles confirmés ou natifs. C’est le bon plan pour ne pas perdre si vous êtes dans ce cas !

J’allais (presque) baisser les bras et m’acheter un énième bouquin d’apprentissage en solo quand j’ai pensé à la formation continue que propose la faculté. Et là, bonne surprise : non seulement les cours d’anglais pour les non-étudiants existent mais en plus il y a énormément de plages horaires. Et cerise sur le gâteau, ces cours ne vont pas me coûter un bras !

Les cours d’anglais en formation professionnelle à Lyon 3 : comment ça se passe ?

Avant de m’inscrire, j’avais quand même un doute sur la qualité des cours : j’avais surtout peur de me retrouver à 30 dans une salle de cours, ou pire, à 80 dans un amphi avec des niveaux très différents.

En fait, en septembre, avant le début des cours, tout le monde doit passer un test écrit et un mini entretien oral pour qu’un professeur détermine son niveau. Nous avons ensuite été répartis en fonction de ce dernier dans des classes. Pour moi, plusieurs horaires étaient disponibles, le matin, l’après-midi ou le soir, j’ai choisi le créneau 18h-20h.

Ma seconde appréhension a été éludée dès le premier cours : nous ne sommes qu’une dizaine par classe, ce qui laisse assez de temps à notre professeure (une irlandaise vraiment cool) pour nous suivre tous. Dès la première séance, elle nous a demandé pourquoi nous voulions apprendre l’anglais et de quels sujets nous voulions parler pendant les cours. Une initiative qui s’est concrétisé dès le second cours où nous avons parlé de voyage, un sujet qui, apparemment, plaisait à tout le monde.

L’autre point très positif, c’est que le cours est hyper interactif et se focalise sur l’oral. Il est composé de séries d’exercices que nous faisons toujours en groupe, ponctué par de petites interventions de notre enseignante pour rappeler des règles parfois oubliées ou nous donner des éléments de vocabulaire. En fait, en plus de son programme, elle rebondit sur ce qu’elle entend pour nous donner des éléments de langage.

Cela donne au cours un aspect très dynamique et on a l’impression de sortir de là en ayant mémorisé beaucoup de choses très facilement : vocabulaire, prononciation, grammaire, culture, etc. Au final, je suis vraiment très contente de la qualité du cours, d’autant plus que les professeurs essayent de nous proposer régulièrement des sorties, la prochaine étant une séance cinéma en anglais.