krav maga féminin lyon

Il y a quelques semaines, prenant mon courage à deux mains, je me suis inscrite à un cours de Krav Maga féminin.

Pourquoi féminin ? Parce que les participants étaient toutes des participantes et que le cours est adapté à nos besoins de femmes en termes de self-défense en espace public hostile.

Le Krav Maga c’est quoi ?

Pour ceux qui ne savent pas du tout d’où vient ce nom barbare tout droit sorti d’un polar russe, le Krav Maga c’est une technique de combat et de défense, souvent en même temps (c’est-à-dire que le même geste te défend et défonce ton adversaire).

Il a été inventé par un tchécoslovaque dans les années 1910 et est dorénavant plus connu comme la technique de combat de l’armée israélienne. Mais d’autres corps d’armée ou de police l’utilisent aussi régulièrement.

Voilà, rien à voir avec les russes donc !

Pourquoi j’ai choisi le Krav Maga ?

J’ai connu quelqu’un qui en faisait et la violence du truc m’avait faite tilté. Oui, parce que le principe du Krav Maga, à la base, c’est de mettre ton adversaire hors d’état de nuire, le plus rapidement possible. Et tous les coups sont permis.

Adapté au self-défense féminin, ça donne un nombre incalculable de techniques pour mettre un coup bien placé dans les parties du mec qui t’embête, histoire de te donner un maximum de temps pour courir et/ou alerter quelqu’un qui pourrait te venir en aide.

On est donc loin des prises de judo et un peu plus dans le pratico-pratique.

krav maga féminin
On ne dirait pas comme ça, mais l’un de ces deux charmants jeunes hommes va violemment subir une torsion de testicules

Qu’est-ce qu’on fait pendant une initiation ?

J’imagine que toutes les initiations sont différentes. J’ai choisi l’Ecole Lyonnaise de Krav Maga, la salle de sport se trouvant à quelques minutes de chez moi. Notre instructeur était Olivier Brosseau, ceinture noire de Krav Maga, pas vraiment le mec que t’as envie d’embêter dans la rue ! Sympa, dynamique et drôle !

A cette séance, nous étions une petite quarantaine. Au début je me suis demandée comment il allait nous gérer toutes et nous corriger. En fait, il avait appelé une dizaine d’instructeurs et ceintures noires de Krav Maga pour lui prêter main forte. En pratique, il expliquait le mouvement, nous le refaisions seules face à lui en mode fitness classe, puis nous allions nous entraîner en groupe de 4-5 avec un instructeur qui nous servait de punching ball (oui oui, des punchings balls humains !).

krav maga féminin lyon
Fitness master class level arrachage d’oeil

Les exercices étaient pratiques. Du relou qui te prend par l’épaule et dont tu veux te débarrasser efficacement (avec un doigt dans l’œil et un coup dans les couilles, ça suffira), au mec qui te touche la poitrine sans ton consentement en passant par celui qui te prend bêtement par le bras mais dont tu ne sais pas comment te défaire. A chaque fois, une technique pour te sortir de cette situation en te défendant et en attaquant ton agresseur dans le même mouvement.

Je redoutais le contact, surtout avec des hommes (en plus, les ceintures noires ça fait peur, ils pourraient me mettre KO en une baffe, non ?) mais il y avait vraiment une bonne ambiance et je me suis retrouvée à mettre des coups de genoux en chaîne dans les testicules de mon punching-ball (un vrai mec avec coquille et tutti quanti si vous avez suivi) et même à y prendre plaisir ! Un genre de compensation pour tous les gros connards petits imbéciles qui m’ont harcelée jusque-là. D’autant plus que les mecs étaient vraiment sympas et nous incitaient souvent à frapper plus fort, ce qui fait bizarre au début mais moins à la fin !

Le Krav Maga, après, on en fait quoi ?

En une initiation de 2h30, nous avons vu une petite dizaine de techniques de défense et d’attaque. Il y en avait de beaucoup plus compliquées que d’autres, que je ne saurais pas forcément reproduire en cas de situation stressante.

Mais certains coups sont plutôt simples à réaliser et surtout, je suis maintenant consciente que je peux donner des coups avec force. Ca n’a l’air de rien, mais je n’avais jamais frappé quelqu’un avant ce stage. Je veux dire pour de vrai, à un endroit où ça fait mal et dans le but de lui faire vraiment mal. Et ça, ça change déjà quelque chose. Je sais maintenant que dans une situation vraiment dangereuse et malgré mes 20cm de moins, je peux taper là où ça fait mal.

Evidemment, je pense que le mieux est de pratiquer régulièrement pour que la défense devienne un réflexe, mais rien qu’une initiation peut donner un peu plus de confiance. A refaire !

krav maga féminin lyon
Désolé chéri, simple réflexe de Krav Maga !

Crédits Photo : Ecole Lyonnaise de Krav Maga & Marine Colella