Quand j’ai créé mon auto-entreprise il y a maintenant un peu plus de deux ans, je n’avais pas énormément d’expériences professionnelles en rédaction web. Mon premier emploi, s’il concernait bien la rédaction, n’avait rien à voir avec le blogging ou la création de textes destinés à internet.

Difficile dans ces conditions de trouver des clients pour vous faire confiance ?

Pourtant, deux ans plus tard, je suis plutôt fière du chemin parcouru et je réussis à vivre correctement de mon auto-entreprise. Comment ? En me créant, petit à petit, et sans être toujours rentable, mon portfolio. Voici mes astuces.

rédacteur web freelance débuter

1. Pensez à vos stages !

Lorsque l’on cherche un premier emploi, on met volontiers en avant les stages effectués comme des expériences professionnelles valables. Pourquoi n’en serait-il pas autant pour les freelances ?

Si vous avez fait des études de communication ou journalistiques, vous avez forcément produit des textes originaux. C’est le moment de les regrouper et de les intégrer dans votre book. Cela montre non seulement ce que vous avez appris mais aussi ce que vous savez faire.

2. Créez votre blog personnel

En attendant vos premiers clients, vous pouvez créer votre blog personnel. Vous ne savez pas de quoi parler ? Pourquoi pas de votre travail ? Du choix que vous avez fait de vous lancer en tant que rédacteur web freelance, de vos mentors et pourquoi pas de la difficulté de débuter dans ce milieu ?

En plus de vous tenir occupé pendant les journées creuses, votre blog est une vitrine de ce que vous savez faire et de qui vous êtes. Vous pouvez également y parler des sujets qui vous passionnent et choisir un seul thème si vous vous en sentez expert !

3. Faites le tour des plateformes de rédaction

TextBroker, TextMaster et j’en passe propose de rédiger des textes pour une cacahuète mais sans être sélectif. Je suis contre ces plateformes et je préférerais qu’elle n’existe pas. Mais il faut être pragmatique et c’est un bon moyen de débuter et de se créer un book.

Ne prenez pas tous les textes qui se présentent sur ces plateformes mais seulement ceux qui touchent à une thématique qui vous intéresse. Même si l’on vous propose une rémunération dérisoire, essayez d’être qualitatif, pour pouvoir intégrer ces textes dans votre book. Avec des recherches Google, j’ai réussi à retrouver certains des textes que j’avais écrit sur le net.

Dernier conseil : une fois que vous avez trouvé quelqu’un prêt à vous rémunérer à votre juste valeur (250€HT / jour minimum), abandonnez ces plateformes !