system of a down wake up the souls tour

Je me suis demandée si j’allais écrire cet article et puis en écoutant leur musique à la maison, je me suis dit qu’il fallait que je partage cette expérience, comme j’ai partagé mes fluides pendant ce concert ! (BigUp Zhaie #privatejoke)

C’était mardi dernier, le 14 avril à la Halle Tony Garnier de Lyon.

Je ne pourrais pas vous ressortir la setlist du concert parce que je ne m’en souviens plus vraiment complètement, mais les grands titres de System Of A Down y sont passés : Chop Suey (évidemment), Toxicity, I-E-A-I-A-I-O, Radio / Video, Cigaro, etc.

Niveau ambiance en revanche, mes bleus s’en souviennent pour moi et c’était juste génial. En fosse évidemment, là où ça pogote violemment, avec quelques allers-retours en arrière pour reprendre son souffle et s’abreuver. Certains diront qu’on n’est pas des vrais, je répondrais qu’on n’est juste pas suicidaire ! Quatre écrans géants pour ceux qui ne veulent pas tenter l’approche et un son fidèle à la réputation de la Halle, c’est-à-dire tout pourri, mais suffisamment bon pour qu’on s’éclate la gueule sur les chansons.

Que dire de plus ?

– Des circle pit encouragés par le groupe et des slams interdits par la sécurité (on a réussi à en caler un chacun avec ma copine Zhaie)

– Un chanteur qui chante extrêmement bien (n’est pas Serj qui veut)

– De gros riffs de Daron

– 16 000 personnes dans la salle et des billets qui se sont vendus en 48h ce qui est plutôt pas mal quand on est un groupe qui n’a pas joué depuis 10 ans

– Des dizaines de chaussures orphelines à la fin du concert

On aurait aimé en avoir un peu plus, le groupe a joué 1h45, sans rappel. Quand on aime on ne compte pas et le concert s’est arrêté un peu trop net à mon goût ! Il paraît que le groupe repart en studio pour nous sortir un nouvel album et ça leur donnera une chance de se rattraper !

Et puis ne l’oublions pas, si System est reparti sur les routes, c’est pour commémorer le centenaire du génocide arménien (coucou Ankara, si tu lis mon blog, appelons un chat un chat non ?) et militer pour sa reconnaissance internationale. Un film en trois partis était chargé de nous rappeler les faits pendant le concert.

Petit cadeau pour ceux qui ne sont pas adeptes des concerts de métal et qui ne savent pas ce qu’est un circle pit !

Et ça c’est nous, on était venu avec quelques copains !  

Thank you France!!! @systemofadown #systemofadown #wakeupthesouls #wutstour Une photo publiée par Shavo O (@officialshavo) le

Et les cinq titres que j’aime à la folie (sans grande originalité)