roas trip suède

Après un passage éclair à Vadstena, un petit-déjeuner qui n’a pas manqué de charme et un arrêt pique-nique aux écluses du canal de Göta, direction Stockholm. Première étape : Vaxholm à quelques kilomètres au nord, point d’entrée de l’archipel de Stockholm et de ses quelques 30 000 îles.

Le lendemain matin, après un réveil aux aurores, nous avons avons pris le bateau vers 11h30. Au programme, deux heures de navigation pour atteindre Finnhamn, petite île perdue à l’ouest de l’archipel. Un léger tour des lieux plus tard, nous nous sommes tranquillement posés sur les rochers pour apprécier la vue sur la mer Baltique. J’ai bien tenté de me baigner, mais même pour moi, l’eau était trop froide !

Deux heures de bateau retour et nous profitions d’une bière bien méritée et passions la nuit dans l’appartement moderne de Maggie et sa véranda hyper reposante.

Le lendemain, direction Stockholm pour les deux jours qui clôtureront notre road trip suédois. La configuration de la ville est très particulière et assez perturbante au premier abord : on passe d’île en île en changeant un peu de décor à chaque fois. Ici, le centre historique, là une île consacrée aux musées, l’île de notre auberge de jeunesse quasiment dépourvue de construction, etc. Mais au final les transports en commun (bien que chers) sont très bien faits, avec des parties en bateau plutôt sympas pour les touristes que nous sommes.

Nous avons consacré notre première journée à la visite du centre historique de Stockholm et ses petites ruelles colorées, en n’oubliant pas de passer devant les bâtiments officiels : palais, parlement, etc. Au mois de juin, l’ambiance est vraiment sympa et les rues ne sont pas encore blindées d’étrangers.

Le deuxième jour, nous l’avons consacré aux musées. L’incontournable Vasamuseet d’abord, qui renferme l’épave du navire de guerre Vasa. Plutôt impressionnant quand on sait qu’il a passé 350 ans sur l’eau. Puis, le musée Skansen, entièrement à ciel ouvert et qui renferme un ancien village suédois avec ses artisans (notamment le souffleur de verre) et un zoo qui regroupe des espèces nordiques. Sympa, mais très grand et vraiment fatiguant avec les béquilles.

Quant à la gastronomie suédoise, étant végétarienne, je n’ai pas goûté aux fameuses meetballs, mais Vincent s’est fait plaisir au restaurant du musée Vasa et heureusement, les restaurants proposent des alternatives sans viande quasiment systématiquement !

patisserie suédoise vadstena

archipel de stockholm en bateau

archipel stockholm finnhamn, bateau

vaxholm suède

jardin stockholm

vieille ville centre historique stockholm

place de Stortorget massacre Stockholm

langholmen island stockholm

musée vasa stockholm

souffleur de verre skansen musée stockholm

flying