Le week-end dernier, à l’occasion de la finale des WCS (gagné par le français Lilbow en passant !), était diffusé la cinématique d’introduction de Legacy of the Voif, troisième et dernier volet de la série Starcraft 2.

Evidemment, elle est partout sur le net, mais elle est tellement kiffante que je vous la remets quand même.


Starcraft 2 c’est un peu mon gros coup de coeur jeux vidéo depuis sa sortie en 2010. J’avais aimé le premier, j’ai adoré le deuxième : un univers futuriste, un jeu compétitif, stratégique et exigeant, une campagne plutôt bien pensée. C’est le jeu auquel je reviens régulièrement et que j’aime regarder en stream, même quand je n’y joue pas. Starcraft 2, c’est aussi Ogaming et des événements comme l’Iron Squid qui ont montré qu’on pouvait réunir 10 000 personnes dans une salle pour assister à un tournoi sur un jeu vidéo.

Mais depuis quelques temps, je n’ai pas touché au jeu : trop contraignant, pas assez fun, rageant. Jouer à Starcraft 2 exige une certaine régularité et surtout d’apprendre énormément de choses : les build orders de chaque race, les timings, les maps, etc. Une connaissance que les joueurs pros poussent à l’extrême et qui est difficile à acquérir en ne jouant qu’une game par jour. D’autres jeux, comme Hearthstone ou Heroes of the Storm (oui je suis carrément Blizzard Addict) sont beaucoup plus accessibles en ce moment.

Pourquoi j’attends impatiemment Legacy of the Void ?

Alors Legacy of the Void va-t-il apporter ce boost de fun à Starcraft 2 ? Je l’espère ! En tout cas, cette nouvelle cinématique m’a vraiment mis l’eau à la bouche.

D’abord, qui dit nouvel opus dit nouvelle campagne. Et quelle campagne ! Celle des Protoss, la première race que j’ai jouée, celle qui garde une jolie place dans mon coeur. Connaissant Blizzard, je suis quasiment sûre d’aimer, d’autant plus qu’ils nous ont promis plus de cinématiques que dans les précédents volets (attention les gars, on vous attend au tournant !).

Ensuite, la mécanique de jeu a été repensée pour mettre l’accent sur la micro en retirant un peu de macro au jeu. Les chronoboosts, les mules ou les injections de larve qui nous obligent à revenir sur notre base toutes les deux minutes deviennent automatiques. Un changement majeur qui permettra de se concentrer sur les unités et de mieux les micro-gérer pendant les batailles. Je pense que ce changement qui peut paraître mineur va en fait rendre le jeu bien moins lourd pour les joueurs casuals sans enlever de skill pour les joueurs pros.

Enfin, Blizzard a ajouté à cette extension le mode Archon, qui permet à deux joueurs de contrôler la même base et les mêmes unités. J’ai essayé et c’est plutôt difficile d’être coordonnés (bonjour les unités qui trisomiquent entre deux ordres contraires). En tout cas, c’est une alternative sympa au classique 2v2 qui a tendance à ne pas être très balance.