Depuis la sortie du jeu en 2010 (déjà), Starcraft 2 est sans doute le jeu vidéo qui me lasse le moins. Même si je le délaisse de temps en temps pour des périodes plus ou moins longues, c’est un RTS réussi sur lequel j’arrive encore à m’amuser.

starcraft 2

Starcraft 2 : les points positifs

Tout d’abord, le RTS est réussi au niveau des graphismes et l’univers Starcraft est respecté. Ici, on n’est pas dans WoW, pas de kikoololisme mais un univers futuriste ou trois races se disputent les ressources.

Ensuite, la campagne est bien ficelée, même si j’ai trouvé certaines longueurs dans celle d’Heart Of The Swarm, la première extension du jeu.

Enfin, c’est sans doute le jeu sur lequel le mot « skill » prend toute son envergure. En plus de macro-gérer une ville, vous devez micro-gérer votre armée, faire attention à votre positionnement, connaître les trois races sur le bout des doigts et savoir utiliser la carte à votre avantage. Starcraft est un jeu sur lequel les meilleurs joueurs peuvent avoir 250 APM en moyenne. C’est ce qui en fait un jeu bien représenté dans le monde de l’e-sport mais moins suivi que d’autres, notamment League of Legends.

 

Starcraft 2 : les points négatifs

Si vous aimez jouer à moitié affalé sur votre fauteuil, en tapotant votre clavier de temps en temps, Starcraft n’est définitivement pas fait pour vous.

Pour progresser, le jeu demande beaucoup d’investissement et le niveau se perd rapidement dès lors qu’on arrête un moment, ce qui peut être vraiment frustrant.

Le second point négatif, à mon sens, c’est qu’il est toujours possible de progresser. Même les meilleurs joueurs mondiaux ont encore une marge de progression. A l’inverse d’un MMO où l’on pourra avoir un personnage full stuff, on ne pourra jamais complètement maîtriser ce jeu. C’est ce qui fait son intérêt mais c’est aussi ce qui rebute certains joueurs.

 

Des filles sur Starcraft 2 ?

filles starcraft 2

Si la gente féminine commence à être bien représentée sur certains jeux, notamment les MMO, on ne croise que très peu de filles sur les RTS. Starcraft ne déroge pas à cette règle.

Pour parer à la lassitude croissante qu’induisait le fait de ne jouer qu’avec des individus masculins, j’ai créé, avec trois comparses, Madmoizerg. Si notre communauté est un peu moins active ces derniers temps (nous attendons toutes la sortie de Legacy Of The Void), ce fut la première communauté féminine française à se structurer sur un jeu vidéo. Et on n’en est pas peu fières !

Les filles sur Starcraft 2, ça existe donc vraiment 😉