Un pays que nous étions vraiment impatients de découvrir. Le frère de Vincent y est allé l’année dernière et avait été enchanté et plus récemment, mon cousin s’y est installé. Nous allions passer Noël et le nouvel an là-bas et nous nous réjouissions par avance de le retrouver.

Pour plus de liberté, nous avons acheté à Hong-Kong un JR Pass pour deux semaines. Il nous permettra de nous déplacer dans tout le Japon sans nous soucier des prix des trains et s’avérera plutôt économique.

tokyo skytree

Itinéraire pour trois semaines au Japon

Nous atterrissions à Osaka et repartions de Tokyo. Entre les deux, nous savions que nous voulions faire un stop à Hiroshima. Pour le reste, nous avions plusieurs idées : nous rendre à Nikko, à Nagano ou tout au sud, sur l’île de Kyushu. C’est cette dernière option que nous avons finalement choisi au vu des températures négatives dans les Alpes japonaises. Après le froid que nous avions subi en Chine, nous n’étions pas prêts à remettre ça tout de suite.

Nous avons donc passé 6 jours entre Kyoto et Nara, 3 jours à Hiroshima, 4 jours sur l’île de Kyushu et 7 jours à Tokyo, en faisant un stop à Himeji pour visiter son célèbre château blanc.

 

Nos coups de cœur au Japon

Difficile de choisir ! Des temples de Kyoto aux enfers de Beppu en passant par les quartiers hyper animés de Tokyo et le joli château d’Himeji, nous avons tout aimé. Mais puisqu’il faut choisir, voici notre top 3.

visiter le Japon en trois semaines budget

La ville d’Hiroshima et l’île de Miyajima

Notre étape de trois jours à Hiroshima a été un gros coup de cœur ! La ville est évidemment chargée d’histoire. Notre passage au Peace Memorial Museum et devant le Genbaku dome, seul bâtiment restant d’avant la bombe atomique, a été difficile mais aussi très intéressant.

genbaku dome visiter hiroshima

Et en dehors de ça, nous avons trouvé la ville très agréable à vivre. C’est ici que nous avons joué pour la première fois aux UFO catchers (sans succès !) et que nous avons goûté aux okonomiyakis, la spécialité locale. Il s’agit d’une « pizza japonaise » qui est en fait plus une galette faite de pâtes et d’œufs et garnie de chou.

vue depuis sommet miyajima

Mais je crois que c’est notre journée sur l’île de Miyajima qui remporte la palme de ce que l’on a pu faire et voir au Japon.

itsukushima jinja miyaima

La randonnée en pleine forêt, les points de vue sublimes en haut de l’île, le temple sur pilotis à marée haute en redescendant et le coucher de soleil aux couleurs complètement improbables sur le bateau du retour ont fait de cette journée un moment unique dans notre voyage.

randonnée miyajima

 

Le temple d’or et Fushimi Inari à Kyoto

J’ai personnellement eu du mal à me mettre dans l’ambiance de Kyoto. En arrivant de la mouvementée et très bruyante Chine, j’ai eu l’impression que le Japon était un pays sans vie ! Heureusement, au bout de quelques jours d’adaptation j’ai commencé à VRAIMENT apprécier le calme et la sérénité de cette petite ville qui grouille de magnifiques temples.

Temple d'argent kyoto

Malgré le monde, le temple d’or est juste magnifique (et oui, il brille !) et les photos ne lui rendent pas complètement justice.

temple d'or kyoto

Mais mon plus gros coup de cœur a été les milliers de torri du Fushimi Inari. Alors oui, à première vue, il y a beaucoup de monde. Mais si vous prenez le temps de grimper jusqu’au sommet du mont, la foule se disperse petit à petit. On se retrouve même seuls dans certaines sections !

fushimi inari kyoto sans personne

Et je ne peux pas parler de Kyoto sans parler des momijis. Ce sont des érables dont les feuilles deviennent rouges ou oranges à l’automne et qui offrent un spectacle coloré. Chanceux, nous sommes arrivés juste à la fin de cette période ! Et nous avons admiré avec émerveillement certains endroits où les feuilles n’étaient pas encore toutes tombées.

momiji kyoto période

 

Le quartier d’Akihabara à Tokyo

Je ne vous le cache pas, on a adoré Tokyo ! La ville est immense, mais aussi découpée en quartier, ce qui la rend très accessible.

Et sans surprise, le quartier où nous sommes retournés plusieurs fois est Akihabara ! Vous en avez peut-être entendu parler comme le quartier geek. On a passé plusieurs soirées entre le Taito Station et le Sega pour jouer aux UFO catcher (et regarder les autres galérer comme nous). Ou tout simplement pour observer le skill des japonais qui passent leur vie sur les jeux de rythme !

akihabara tokyo meilleur quartier

 

Notre budget pour trois semaines au Japon

En voyageant au Japon hors saison, nous avons fait pas mal d’économies par rapport au budget prévu.

Hébergement : 1016€ à deux pour 21 nuits

Nous avons mixé les Airbnb avec les hôtels en choisissant toujours l’option la moins chère. A chaque fois, nous avions au moins une chambre privée avec salle de bain. En étant hors saison touristique, nous avons parfois été dans des hôtels assez luxueux. Mais au Japon, le service a toujours été excellent, même dans les hôtels premier prix !

Nourriture : 690€ pour deux personnes

Pas de folie de ce côté-là. Nous avons pris la grande majorité de nos repas dans les 7 Eleven en achetant des plats préparés pas cher, des salades, etc. Nous n’avons été au restaurant que trois fois avec des amis, dont une fois pour le nouvel an (et nous avons acheté une bûche pour notre repas de Noël, folie !)

Transport : 897€ pour deux personnes

Nous avions exploré l’option bus de nuit pour minimiser les coûts de transport. Mais nous avons finalement craqué pour un JR Pass 2 semaines acheté à Hong Kong et payé 783€ pour deux personnes. Un très bon choix qui nous a donné la liberté de modifier notre itinéraire en cours de route et qui a été largement rentabilisé. Les 100€ restants sont majoritairement passés dans les navettes pour l’aéroport ainsi que les bus de villes.

Activités : 193€ pour deux personnes

Nos deux postes principaux de dépenses pour les activités ont été les temples et… les UFO catchers ! Nous avons aussi dépensé pour un onsen privé le jour de Noël ainsi que pour visiter le château d’Himeji. On est resté trèèèèès raisonnable, notamment en choisissant bien les temples que l’on voulait visiter.

Divers : 145€

La grande majorité de l’argent dépensé dans cette catégorie l’a été dans des souvenirs. Il y a tellement de choses mignonnes au Japon ! J’ai également craqué pour un jean et un pull dans une friperie. Je n’en pouvais plus de passer pour un sac alors que les japonaises sont toutes hyper apprêtées (pression sociale, quand tu nous tiens !)

budget trois semaines japon voyage

A ce budget, on rajoute les 5€ de frais bancaires que nous n’avons pas pu éviter. On arrive à un total de 2946€ pour 22 jours, soit 67€ par jour et par personne.

visiter fushimi inari kyoto