Dans les Visayas central, Siquijor est une petite île « encore assez préservée du tourisme de masse ». C’est en tout cas ce que nous avions entendu. La réalité était un peu différente mais nous sommes quand même tombés complètement sous son charme. A tel point que nous ne voulions plus en bouger et que nous y sommes restés deux semaines. Petit tour guidé !

 

Siquijor, l’île aux sorcières, est-elle encore vraiment préservée des touristes ?

La réponse est clairement NON ! Le bateau que nous avons pris depuis Bohol était rempli de touristes. Et au sud de l’île, la route circulaire est bordée d’hôtels et de restaurants, allant des suites luxueuses aux dortoirs pour backpackers.

siquijor ile authentique philippines

Clairement, l’île est victime de son succès ! Si vous pensez vous retrouver dans un cadre purement authentique, il va falloir trouver un autre endroit. Malgré tout, l’ambiance est assez différente de celle, plus fêtarde, de Panglao par exemple. Et apparemment, l’île est encore très préservée par rapport à d’autres endroits aux Philippines (coucou Palawan).

 

Que faire pendant deux semaines à Siquijor ?

Profiter des plages paradisiaques et parfois complètement désertes

En empruntant les 80km de la route circulaire, vous pouvez facilement faire le tour des plages de l’île en quelques jours. Plus vous irez au nord, moins il y aura de monde. L’activité touristique se situant en grande majorité au sud-ouest de Siquijor. Cependant, les conditions au nord ne sont pas toujours propices à la baignade car les eaux sont plus agitées et donc plus troubles.

plages siquijor philippines

Si nous avons fait quelques excursions vers d’autres endroits, nous nous retrouvions très souvent sur la plage de Paliton. Une vraie carte postale avec son sable blanc, ses palmiers et ses noix de coco fraîches.

paliton beach siquijor philippines

Sans compter qu’il s’agit d’un des meilleurs spots de l’île pour admirer le coucher du soleil, avec des couleurs parfois vraiment incroyables !

coucher de soleil philippines siquijor

 

Faire du snorkeling

On peut snorkeler un peu partout sur Siquijor mais tous les sites ne se valent pas. A Paliton, par exemple, il n’y a rien à voir. Et plus au nord de l’île, la mer était trop agitée et il n’y avait pas tellement de visibilité.

Le meilleur spot, mais aussi le plus connu, c’est la plage de Tubod. Une petite enclave pour faire du snorkeling au milieu de la plage privée appartenant au complexe de luxe du Coco Grove. Il y a un peu de monde, mais la zone est assez grande pour ne pas être embêté. Si vous n’avez pas votre matériel, vous pouvez louer directement sur place le combo masque, tuba et palmes.

snorkeling plage tubod siquijor

Tubod, c’est juste un aquarium géant ! A quelques mètres de la plage, on plonge directement dans l’univers des coraux et des poissons multicolores. Il y a peu de fond et c’est donc mieux de venir à marée haute pour être plus à l’aise dans ses déplacements et éviter de donner un coup de palme dans cet écosystème fragile. C’est hyper accessible et parfait pour les débutants !

poisson clown siquijor tubod philippines

Mais le second point fort de Tubod, c’est qu’on y trouve assez facilement des tortues marines. Il vous faudra surement nager un peu plus loin, là où le fond se trouve à plusieurs mètres. Mais en cherchant un peu nous en avons vu très souvent. L’avantage, c’est qu’en allant à Tubod un jour sur deux, on a commencé à papoter avec les gardiens du sanctuaire qui nous ont dit où elles se cachaient (et qui nous lavaient aussi nos masques à fond pour qu’on n’ait pas de buée, des amours !). N’hésitez pas à revenir plusieurs fois et à leur demander, on a eu l’impression qu’ils ne partageaient pas si facilement ce secret !

tortue marine snorkeling siquijor

Prix d’entrée au sanctuaire marin de Tubod : 50 pesos philippins, soit environ 0€90.

 

Se balader en scooter à l’intérieur de l’île

On peut faire ça en une journée, ou deux, pour changer un peu des plages. Surtout que les hauteurs de Siquijor abritent un petit trésor : Cambugahay Falls. Une suite de cascades qui alimentent en eaux turquoises plusieurs bassins où se baigner. Le paradis !

Cambugahay Falls paradis siquijor

Là encore c’est un endroit prisé des touristes et aménagé pour eux, notamment avec des radeaux et des lianes de tarzans pour se jeter dans l’eau. Mais en arrivant assez tôt, nous avons profité d’un des bassins quasiment pour nous seuls.

Sur place, il y a aussi des stands de street food pour manger et si vous allez dans les étages supérieurs, vous trouverez de petits bassins pour se poser les fesses dans l’eau, pratiquement sans être dérangés.

Cambugahay Falls eaux turquoises siquijor

 

Comment se déplacer, où dormir et manger ?

A Siquijor, comme partout aux Philippines, on se déplace en scooter. Vous en trouverez très facilement en location auprès de votre hôtel. Et pour ceux qui ne se sentent pas de conduire, il reste les tuktuks, mais les prix sont assez chers, surtout pour les petites courses.

 

Où dormir ?

En deux semaines, nous avons logé dans trois guesthouses différentes. S’il ne devait en rester qu’une, nous vous recommanderions TAGBALAYON Lodging House. Elle propose des petits bungalows cachés dans la forêt pour moins de 20€ la nuit. C’était super propre, avec une vraie douche et Tubod était accessible à pied. La location de scooter était aussi moins cher et il y a un restaurant sur place en cas de flemme aiguë !

Et si vous avez les moyens, le Coco Grove Beach Resort nous a vraiment fait rêver avec ses chambres et ses bungalows de rêve au bord de l’eau.

 

Où manger ?

Là aussi, une adresse se détache des autres : le Baha Bar ! En deux semaines, nous avons visité nombre de restaurants sur l’île et celui-ci est vraiment top. Il y en a pour tous les prix (et même pour les végétariens) avec des plats qui changent du chop suey. Et il y a de la musique live tous les soirs. Pensez bien à réserver parce que c’est plein tous les soirs !

Pour les plus petits budgets, il y a évidemment plusieurs cantinas, nous avons particulièrement aimé celle de la Chekesh Casa, même si nous avons payé le double par rapport aux philippins qui sont arrivés juste après nous :p

 

Est-il possible de visiter Siquijor en moins de temps ?

Définitivement oui ! D’ailleurs, la plupart des gens restent moins d’une semaine sur l’île. Mais la douceur de vivre là-bas est incroyable et les trajets étant très longs aux Philippines, nous avons décidé de profiter à fond de cette île plutôt que de passer en coup de vent sur plusieurs. Un choix qui nous a aussi permis de nous sentir un peu « comme à la maison ». Au bout de quelques jours, la gérante du Baha Bar n’avait plus besoin de nous demander notre nom pour prendre notre réservation !

meilleur coucher de soleil philippines