En Terre du Milieu, la cité d’Edoras est un lieu de pèlerinage très connu de tous les fans du Seigneur des Anneaux. Mais pour le commun des mortels, le mont Sunday qui lui a servi de décor n’est pas forcément cité dans les guides touristiques. A tort, puisque cette petite colline entourée de montagnes est l’un de nos coups de cœur en Nouvelle-Zélande.

 

Mont Sunday, Edoras, de quoi parle-t-on exactement ?

Pour ceux qui vivent dans une autre dimension, la Cité d’Edoras est une cité fictive, siège du Rohan dans le Seigneur des Anneaux. Et cette cité a été montée, puis démontée sur le Mont Sunday pendant le tournage des films.

decor seigneur anneaux edoras mont sunday

Vous ne verrez donc pas d’habitations ou de château mais seulement la colline où ils étaient installés. Les lieux ont en effet été restitués comme neufs après le passage des équipes du film. Seul vestige : deux tiges en fer plantées dans le sol et coupées à ras. Mais il vous faudra bien chercher pour les trouver.

Quel est l’intérêt si rien ne reste ? Et bien le décor de fou au milieu duquel cette colline est posée !

 

Notre randonnée en Terre du Milieu

En arrivant sur les lieux, on a vite compris que rien ou presque n’avait été ajouté en post-production. Les hautes herbes jaunes si caractéristiques sont là. Les montagnes qui encerclent le Rohan sont là. On peut même imaginer le gouffre de Helm en regardant au loin. C’est majestueux et vous allez rester bouche-bée même si les films fantastiques vous donnent des boutons !

randonnee mont sunday edoras

Pour contempler tout ça, il suffit de gravir le mont Sunday. Il y a un parking juste en bas et le chemin est bien indiqué. La randonnée monte un peu mais est très courte. Sans s’arrêter pour prendre des photos toutes les 3 minutes, vous en aurez pour une demi-heure.

meilleur paysage nouvelle zelande mont sunday

Une fois en haut, on se retrouve au milieu d’une dinguerie ! Entourés par des plaines dorées, les montagnes et les glaciers au loin. Et contrairement à d’autres randonnées noires de monde (comme celle du mont Cook), celle-ci est plutôt oubliée des touristes. Comme nous sommes des contemplatifs, nous sommes restés quelques heures sur place et nous nous sommes parfois retrouvés complètement seuls.

Si vous ne savez pas trop quoi faire entre Christchurch et les grands lacs plus au sud, je vous conseille définitivement de passer par cet endroit.

vue sur le rohan

Infos pratiques

Comment s’y rendre ? Depuis Mount Somers, il suffit de prendre Ashburton Road et de continuer ensuite sur la gravel road (Hakatere Potts Rd). On passe facilement en van, même s’il y a parfois des gués sur le parcours.

Que préparer ? De l’eau et de la nourriture. A Mount Somers, vous ne trouverez plus rien pour vous ravitailler.

Où dormir ? Si vous êtes en van, il y a un super freecamp le long du lac Clearwater, sur la gravel road qui va au mont Sunday. Le matin, si le vent est tombé, il reflète le paysage comme un miroir et c’est sublime.

freecamp lac clearwater nouvelle zelande